Accueil » Actualités, Reportages

Transmassif 2008 : Etape 1 : Le Pouzin – Base de l’Areilladou

14 avril 2008 Aucun commentaire

Crédit photo / Denis GRUDET

Etape 1 : Le Pouzin – Base de l’Areilladou

Pas besoin de starter pour ERTIPS

Le champion en titre a frappé fort. Dès la première journée, ERTIPS a claqué la grosse perf’ dans la montagne ardéchoise.

La direction de course avait pourtant prévenu que cette étape serait une entrée en matière en « douceur ». Une journée de rodage pour s’habituer à cette nouvelle formule incluant les sections à choix multiple. Pour cette 11e édition, les choses sérieuses devaient commencer mardi. Ce qui est vrai pour la difficulté du parcours. Et moins côté course. Un départ spécial « fraîcheur » d’abord, dès 8 heures, avec un parcours kayak sur l’Ouvèze. Le Rhône étant en crue, il s’agissait d’une solution de repli, avec passage sous pont romain et circuit à répéter quatre fois avant de s’élancer en course à pied.

Mais il faut bien s’élancer. Même après une nuit difficile avec un orage presque « aoûtien ». Peut-être Dame Nature avait-t-elle été réveillée par le feu d’artifice du soir… Les sages du raid s’interrogent encore. Les traits parfois tirés, les 23 équipes s’élancent pour un programme varié. Canoë-kayak, course à pied, V.T.T., roller, quatre disciplines pour découvrir l’Ardèche.

Très attendues, les trois équipes du podium 2007 : ERTIPS, Holey-Outdoor Experiences et Sport Nature Ville la Grand. Pour chacune des « teams », on recommençait sans les mêmes. Même si Outdoor Experiences affirmait dimanche aux supporters inquiets que Patrice Fischer (Markus) allait arriver. Lundi il n’était toujours pas là. Ertips se présentait quant à lui sans son orienteur. Quant à Ville la Grand, elle comptait une recrue venue de Clermont Tri Raid.

La guigne a frappé

Première constatation : le paysage est magnifique. En particulier à la balise B3. La chapelle de Vieux-Rompon domine toute la vallée.  Deuxième constatation : Ertips fait la différence dès le kayak (avec 2,8 kilomètres de bonus) et accroît son avance tout au long de la journée. Outdoor Experiences n’est pas loin mais la guigne décide de frapper.

En plus des cinq crevaisons d’Expé Raids, Freddow Charles casse sa chaîne de V.T.T. Pendant la réparation, c’est le dérive-chaîne qui lâche. Finalement, 400 Team Marathonien Avignon vient en renfort et Outdoor Experiences peut repartir. Pour ne pas rester sur cette mauvaise expérience, le final en roller tombe à pic. Vincent Faillard emmène ses coéquipiers dans une ascension courte mais intense. 3,2 kilomètres qui ont pourtant paru compliqués pour certaines équipes moins entraînées à la glisse sur roulettes. Avec ou sans bâtons, accrochés ou non, tentant différentes techniques, Strada Lafuma, Ardèche Raid Nature, les Baroudeurs et consorts rallient tant bien que mal la ligne d’arrivée. Et justement, Transmassif fait étape à la station de ski de fond de l’Areilladou, à 1243 mètres d’altitude. D’ailleurs, sitôt les premières équipes arrivées, la neige tombe.

Au final, Ertips s’empare logiquement de la première place, devant Holey Outdoor Experiences, et 400 Team Marathonien Avignon. Belle perf’ pour les Miss Cap 03 Latitude 55 qui termine 10e. Muc Orientation Raid chipe la position enviée de lanterne rouge aux Sportifs du Comptoir (19e).

Demain, direction la Haute-Loire et Les Estables. Une étape de 60 kilomètres qui promet déjà d’être « volcanique » avec un parcours kayak au cœur d’un cratère !

Charlotte BEAUNE

Photos Transmassif 2008 : Etape 1 : Le Pouzin – Base de l’Areilladou


A decouvrir en ce moment : Manchon de compression Booster

Voir d'autres articles classés dans : Actualités, Reportages
Voir d'autres articles qui parlent de

Les commentaires sont fermé.